Jubilé d’or de Mgr Pierre Warin

Jubilé d’or de Mgr Pierre Warin

Jubilé de Mgr Warin

Chers diocésains,

C’est le 23 décembre 1972 que notre évêque, Mgr Pierre Warin, a été ordonné prêtre par Mgr Guillaume-Marie van Zuylen en l’église paroissiale de Rocourt. Il y a donc presque 50 ans.

Nous avons le plaisir de vous inviter à célébrer avec lui ce beau jubilé d’or ! Une célébration eucharistique aura lieu le mercredi 7 décembre à 18h30 à la cathédrale Saint-Aubain, messe anticipée de la solennité de l’Immaculée Conception. Elle sera suivie d’un drink à l’Évêché de Namur. Vous y êtes toutes et tous cordialement invités.

Pour faciliter l’organisation de ce drink, nous vous demandons simplement de signaler votre présence :

– par email : jubilemgrwarin@diocesedenamur.be

– par téléphone : Accueil de l’Évêché (du lundi au vendredi) au 081 25 10 80

Pour celles et ceux qui le souhaitent, il est possible de participer au cadeau (un chèque pour un voyage organisé par les pèlerinages namurois) qui sera offert à Mgr Warin en versant votre contribution sur le compte BE13 0689 4255 0239 de l’ASBL Évêché de Namur. Communication : Jubilé Mgr Warin.

Merci de bien vouloir transmettre cette invitation autour de vous (bulletins ou sites paroissiaux, etc.).

Nous nous réjouissons de vous retrouver à cette occasion !

Prêtres et diacres : merci d’emporter votre aube et votre étole blanche pour la concélébration.

Portons déjà dans la prière d’action de grâce ce beau jubilé !

Le Vicaire général et l’équipe de préparation

Interculturalité – UCLouvain

Interculturalité – UCLouvain

Actrices et acteurs d’origines diverses
dans l’Église Catholique de Belgique

Enjeux ecclésiologiques et pastoraux

28,29,30 novembre – UCLouvain

La société belge est de plus en plus multiculturelle. La Belgique au centre de l’Europe est un carrefour de rencontre pour des travailleurs, des chercheurs, des étudiants, des réfugiés, des migrants, des artistes qui s’y croisent et qui, souvent, y vivent au quotidien.

Il en est de même dans l’Église belge : son visage évolue rapidement. La présence au sein des communautés de chrétiennes et de chrétiens de diverses origines et cultures est de plus en plus forte.

Cette rapide évolution pose de nombreuses questions ecclésiologiques et pastorales. Il est bon de s’y arrêter ensemble.

Une organisation de l’association OMNES GENTES, qui regroupe les Facultés de théologie de la KULeuven et de l’UCLouvain, le Centre Lumen Vitae et Missio-Belgique.



Quand:
28, 29 en 30 novembre 2022
Où:
Louvain-la-Neuve + Leuven

****

Programme 

****

INSCRIPTIONS

****



Prix:
Inscription gratuite : étudiants, professeurs et personnes travaillant dans le domaine pastoral.
Frais d’inscription : 100 euros pour tout le colloque ou 25 euros par ½ journée

Discerner des lieux favorables

Discerner des lieux favorables

Discerner des lieux favorables pour l’Evangile

28e journée pastorale du Centre de théologie pratique

Le jeudi 2 février 2023
Auditoire Socrate 10
Place du Cardinal Mercier à Louvain-la-Neuve

Parmi les jeunes adultes, et plus largement parmi nos contemporains, un certain nombre de personnes s’engagent pour des causes, pour les personnes vulnérables, dans des démarches de recherche de sens et spirituelles… Ce public ne se ne retrouve pas dans nos assemblées. Ces lieux d’engagements ne sont-ils pas des « lieux favorables » pour l’Évangile ? Comment discerner des lieux ? Comment et pourquoi les rejoindre, avec ce que nous sommes tout en nous ouvrant à des collaborations avec d’autres ?

Pour contribuer à ce discernement, la journée offrira des réflexions de fond et des témoignages de chrétiens engagés dans des nouveaux lieux d’appel pour l’Évangile. En ce qui concerne les réflexions de fond, il s’agira d’approfondir la notion de « kairos », le moment favorable, d’une part dans la Bible, et d’autre part dans la réflexion théologique contemporaine, à partir de Paul Tillich. Il faudra également s’intéresser, sous l’angle pastoral et spirituel, à ces différents lieux favorables et à ce que suppose d’entreprendre une démarche de déplacement vers ces lieux. Les témoignages permettront de s’ouvrir à des engagements en matière de transition écologique, dans le monde scolaire, dans le dialogue interreligieux et auprès des personnes vulnérables.

Le dépliant peut être téléchargé ici et l’affiche ici.
Le plan des parkings est également disponible ici.
Attention, le programme de la journée est toujours susceptible de changer.

Remise des certificats

Remise des certificats

Remise des certificats

📜 Le 21 octobre dernier, à Rochefort, a eu lieu la remise des diplômes de fin de formation :

▪️ Certificat en didactique de l’enseignement de la religion – CDER

▪️ Certificat en théologie pastorale – CETP

Félicitations aux diplômés ! 👍🥂

➡️ Ce sont des certificats d’université organisés en partenariat avec la Faculté de théologie de l’UClouvain.

➡️ Envie de vous former ? idfnamur.be

Nos églises sont-elles habitables ?

Nos églises sont-elles habitables ?

Nos églises sont-elles habitables ? La rentrée pastorale, samedi dernier (octobre 2022), fut un moment de retrouvailles, d’échanges, de découvertes, de réflexions. Malgré le froid, le chanoine Gilles Drouin a pu découvrir une assemblée chaleureuse et attentive. Deux conférences ont ponctué la matinée. Ensuite, l’après-midi, trois « portes ouvertes » ont jalonné le programme et enfin, la journée se clôtura par une eucharistie.

Samedi dernier, nous avons eu le plaisir d’assister à deux brillantes conférences du Père Gilles Drouin, Directeur de l’Institut Supérieur de Liturgie, et délégué de l’archevêque de Paris pour l’aménagement de la cathédrale Notre-Dame.

« Habiter nos églises »

Lors de son premier exposé, il a rappelé certains points importants dans l’aménagement des églises paroissiales. En voici quelques-uns :

  • Une église est un lieu de paix. Dans notre société actuelle, les gens ont besoin de se poser. Nombreux sont ceux et celles qui cherchent un temps de silence, une pause réconfortante.
  • « Entrer dans une église, ça me fait quelque chose » est une phrase qu’on entend souvent. Pourquoi ne pas en profiter pour rappeler que ce « quelque chose » est en réalité plutôt « Quelqu’un » ?
  • Les détails ont aussi leur importance : l’odeur de l’encens, des textes à méditer, des bougies à allumer. Ne négligeons pas ces éléments ; ces petites choses jouent un rôle essentiel dans la recherche de sens chez les passants, qu’ils soient « touristes » ou « pratiquants ».
  • Une église accueillante, c’est une église ouverte : ouvrons grand les portes !
  • Il faut aussi « habiter » des petits espaces de prière, comme des chapelles latérales, des oratoires. Lorsqu’on aménage une église, il ne faut pas que penser au chœur et donc se concentrer uniquement sur l’autel et ses alentours, il faut aussi penser les autres espaces. Pensez aux fidèles : où et comment souhaitent-ils se recueillir ?
  • Les églises sont des lieux de mission. Comment aménager son église paroissiale pour qu’elle devienne missionnaire ? L’enjeu est tel qu’il faut ouvrir les églises !

Cette conférence fut suivie d’un partage entre voisins. En petits groupes, les participants devaient réfléchir à deux questions :

1. Mon église paroissiale, est-elle habitable pour les paroissiens, mais aussi pour les personnes qui viennent de manière sporadique ?
2. Quelles sont les difficultés et les atouts de mon église pour la rendre habitable ?

« Habiter Notre-Dame de Paris »

Ensuite, après une pause réconfortante autour d’un café bien chaud, commença le 2e exposé, concernant les travaux de Notre-Dame de Paris. En effet, le chanoine est chargé de l’aménagement liturgique et culturel de Notre-Dame de Paris, après l’incendie qu’elle a subi en avril 2019.

Quelques réflexions à retenir :

  • C’est l’occasion de repenser la fonction et la place de chaque objet ; le sens de chaque lieu. Par exemple, il faut prévoir un lieu pour les confessions car cela représente la miséricorde, le pardon.
  • Les émotions jouent aussi un rôle important. Ainsi, la lumière joue un rôle essentiel : elle donne une atmosphère spécifique, mais aussi, elle donne une dimension liturgique, sacramentelle. La lumière permet de sculpter l’espace.
  • Environ 12 millions de visiteurs pénètrent chaque année dans la cathédrale. Ce serait beau qu’ils puissent non seulement admirer le bâtiment, mais aussi rentrer dans le mystère chrétien. Le touriste devrait pouvoir faire le tour des lieux dans un sens « logique » comme par exemple d’abord admirer la naissance du Christ, ensuite s’émerveiller devant son baptême ou ses paraboles et puis seulement être confronté à sa Passion.

Lors d’un temps de questions/réponses, le chanoine a pu répondre plus précisément à quelques questions du public, comme la place du prêtre dans le chœur ou encore la place et la fonction de la chorale.

Pendant la pause de midi, de nombreuses personnes ont profité des rayons du soleil pour pique-niquer dehors. Les stands des services diocésains étaient aussi présents pour accueillir les curieux.

Les « portes-ouvertes »

Trois petits enseignements ont balisé l’après-midi.

Tout d’abord, Hélène Cambier (CIPAR) parla de la sécurité dans les églises. Le Service Patrimoine est là pour aider les paroisses à sécuriser les lieux, ce qui permet aussi de les ouvrir. Et aussi, les ouvrir permet de les sécuriser ! Sans devoir nécessairement investir dans des caméras coûteuses, certaines astuces peuvent déjà bien protéger le patrimoine présent. L’église comme édifice est indispensable à la présence de l’Église comme communauté.

Puis, c’est Julien Thiry, candidat-diacre, qui présenta la Pastorale du Tourisme à La Roche-en-Ardenne et à Durbuy. Pour accueillir les touristes, un livre d’or est souvent apprécié, ainsi que des prospectus explicatifs. Mais pourquoi ne pas aussi lancer des concours ou organiser des expositions, des événements ?

La dernière porte fut ouverte par Françoise Hamoir, qui présenta brièvement la synthèse du synode pour notre diocèse. Quels défis, quelles questions, quelles envies ? C’est en petits groupes que la réflexion s’est poursuivie, autour de 6 questions précises.

Et enfin, la journée s’est clôturée par une eucharistie présidée par Mgr Warin. Un verre de l’amitié attendait les participants à l’issue de cette belle journée riche en rencontres et en apprentissages.

(Article publié initialement sur le site du Diocèse de Namur)

Formations continuées

Formations continuées

En 2022-2023, continuer à se former

Guide des formations humaines et chrétiennes

On ne naît pas chrétien
On le devient

Durant l’année qui vient de s’écouler, nous avons été appelés à vivre plus intensément la synodalité dans et de l’Église… et ce n’est pas terminé : la synodalité est un art de vivre ensemble à cultiver au quotidien. Chacun est indispensable à la mission d’ensemble de l’Église, parce que chacun est unique.

Mais il n’est pas toujours facile de prendre sa part et de s’engager pour un monde meilleur. Être missionnaire dans le monde d’aujourd’hui demande une solide formation à la fois humaine et chrétienne, afin d’être des témoins crédibles de l’espérance qui nous habite.

C’est pourquoi, afin de permettre à chacun d’enraciner dans la foi et d’approfondir sa vie chrétienne, les Services diocésains ont rassemblés les formations qu’ils proposeront durant l’année 2022-2023 dans un dépliant disponible en version papier dans les CDD de Namur et d’Arlon, mais aussi en version électronique.

Les propositions sont riches et variées : Bible, théologie, vie spirituelle, accompagnement pastoral, questions éthiques, élan missionne, etc. Ainsi, par exemple, les catéchistes trouveront des idées de formation continuée, les accompagnateurs de couples ou de catéchumènes des propositions de formation de base. Mais toute personne qui s’interroge sur la foi ou souhaite l’approfondir trouvera également de quoi assouvir sa soif.

La grande nouveau de cette année-ci : de nombreuses formations sont disponibles à la carte pour les paroisses, UP ou doyennés qui en feront la demande, à tout moment de l’année.

Bref, un dépliant à consulter sans modération ! Il va de soit que la liste des formations reprise dans ce dépliant 2022/2023 n’est pas exhaustive. De plus, d’autres formations pourraient s’ajouter en cours d’année. N’hésitez donc pas à consulter le site www.idfnamur.be ainsi que les sites des différents Services diocésains qui sont régulièrement mis à jour.

Elisa Di Pietro
Institut diocésain de formation

Vivre ensemble la Rentrée pastorale

Vivre ensemble la Rentrée pastorale

Vivre ensemble la Rentrée pastorale

“Habitons nos églises”, c’est le thème retenu pour célébrer ensemble une rentrée pastorale pas comme les autres. Mgr Warin invite en effet tous les Diocésains à se rassembler le samedi 8 octobre à Beauraing, pour une journée de rencontre, de célébration et de formation. Venez nombreux !

Que tous les Diocésains se sentent les bienvenus à cette grande journée de rentrée pastorale du 8 octobre aux Sanctuaires de Beauraing. Le programme sera copieux. Rencontre et convivialité tout d’abord : quelle joie en effet de pouvoir se retrouver après le repos de l’été, pour démarrer une nouvelle année pastorale ensemble ! Ce sera aussi l’occasion, avec notre évêque, de célébrer et de confier cette année au Seigneur, puisque c’est lui qui donne la semence, la pluie et le fruit.

“Habiter nos églises”

Cette journée se veut aussi une journée de formation. La thématique retenue est Habitons nos églises, en lien avec la nécessité croissante d’ouvrir nos églises, de les faire vivre.

Nous déploierons ce thème grâce à un invité de marque, puisque nous accueillerons le chanoine Gilles Drouin, responsable du projet de réaménagement de Notre-Dame de Paris et directeur de l’Institut Supérieur de Liturgie de Paris. Il nous aidera à redécouvrir le sens du bâtiment “église” et à réfléchir sur la manière de le rendre toujours plus signe de la présence de Dieu au milieu de son peuple.

Nos églises sont traditionnellement dédiées à l’exercice du culte. Mais comment faire, quand les chrétiens sont de moins en moins nombreux à s’y rassembler, ou quand le nombre de messes diminue ? Comment habiter nos églises autrement, pour qu’elles demeurent des lieux de vie et de rencontre ? Comment les aménager, pour qu’elles soient toujours mieux porteuses de sens pour les hommes et les femmes d’aujourd’hui, qu’ils soient chrétiens… ou peut-être pas ? Ne sont-ils pas nombreux en effet celles et ceux qui apprécient entrer dans une église pour y goûter le silence et la paix qui l’habitent ? Dès lors comment ouvrir nos églises, tout en veillant à la sécurité du patrimoine qu’elles abritent ?

Églises ouvertes

Autant de questions qui seront abordées au cours de cette grande journée du 8 octobre à Beauraing. Ce grand rassemblement diocésain sera aussi l’occasion de recevoir la synthèse diocésaine du Synode, d’en relever les points essentiels et d’imaginer une suite.

Les différents Services diocésains vous présenteront aussi leurs outils et formations pour vous accompagner et nourrir votre mission de baptisés au fil de l’année. Ces Services sont aussi à disposition des pastorales de terrain : n’hésitez pas à solliciter leur aide ou à leur faire part de vos suggestions.

Vous le voyez : la journée sera riche et variée. Nous vous attendons nombreux. N’hésitez pas à en parler autour de vous !

PROGRAMME

Maxime Bollen
Service de pastorale liturgique

Elisa Di Pietro
Institut diocésain de formation


Inscription
Afin que votre inscription soit prise en compte, merci de remplir le formulaire en ligne et de verser avant le 4 octobre la somme de 5€ sur le compte de l’IDF : BE35 2500 0667 8537 avec la communication : Rentrée pastorale 2022 + votre nom et prénom. Merci d’effectuer ce versement .

Repas
Merci de vous munir de votre pique-nique – soupe et café offerts.

Contact
rentree.pastorale.2022@diocesedenamur.be

Formations certifiantes

Formations certifiantes

Dix ans pour l’Institut et un nouveau guide des formations certifiantes

Le nouveau Guide des formations certifiantes dans le diocèse de Namur est disponible. Il rassemble des formations ouvertes à tous dans notre diocèse : au Séminaire de Namur, au Centre spirituel Notre-Dame de la Paix à Libramont, à l’Henallux de Bastogne ou encore à la formation diaconale de Rochefort ! Des exemplaires imprimés sont à disposition dans les CDD de Namur et Arlon.

C’est un artiste bien de chez nous qui illustre la couverture du Guide des formations 2022-23. Marcel Lucas a vécu en Famenne, à Feschaux, près de Givet. Dans son œuvre, les couleurs s’affolent, les sols se dérobent, les parois s’éventrent. Il inaugure des chemins inédits… une étrange «passerelle». C’est le titre de l’œuvre choisie.

Elle traduit aussi bien le déplacement opéré par la formation que l’année charnière, la transition d’un environnement à l’autre, que vit l’Institut Diocésain de Formation.

Effectivement, l’Institut fête avec cette prochaine rentrée, ses dix années d’existence et fusionne totalement ses activités et missions avec l’Institut Supérieur des Sciences Religieuses qui depuis 40 ans proposait des formations aux professeurs de religion. Une fusion qui s’opère en confiance et sérénité puisque les partenaires travaillent ensemble depuis de longues années. En même temps, l’équipe s’agrandit donnant la possibilité de mettre en œuvre de nouveaux projets.

Ce guide comporte plus de 61 propositions pour se laisser questionner, interpeller, grandir dans la connaissance de la Bible, de la foi et découvrir comment la philosophie ou la théologie peuvent se révéler riches dans ce questionnement. Il y en a pour tous et l’équipe est à votre disposition pour conseiller, réaliser un parcours de formation personnel et l’accompagner.

Comme à chaque rentrée, nous épinglons ici quelques spécificités et « nouveautés » :

Des spécificités, des filières à conseiller pour franchir la passerelle? 

Pour entrer dans la démarche de formation, le Module d’introduction à la théologie de Rochefort reste un incontournable. Trois samedis de découvertes, les 17 et 24 septembre et 1er octobre de 9h à 17h. Samedis réitérés pour ceux qui n’auraient pu être présents, au début du second semestre, les 14, 21 et 28 janvier. Une équipe de professeurs encadre le module.

La possibilité de réaliser une année «fondamentale» c’est-à-dire une année accompagnée, permettant à toute personne désireuse d’approfondir sa foi, une découverte progressive des grands domaines de la théologie, de ses outils et méthodes. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Des nouveautés ?

À LIBRAMONT / BASTOGNE

Deux cours repensés :

  1. Un cours sur la prière au sens fort du terme, l’expérience d’une rencontre personnelle : Liturgie, une source de vie spirituelle avec Sœur Annick Somville, les samedis 8 et 22 oct. et 12 nov. de 10h à 13h, à Libramont.
  2. Un cours sur les Écritures : De Paul à Jean : vivre la foi de l’Évangile avec Jean-Pierre Prévost, les mercredis 26 avril ; 17 et 24 mai de 14h à 18h, à Bastogne.

À découvrir encore dans le guide, des cours d’histoire de l’Église de l’époque moderne et contemporaine, de Méthodes et approches exégétiques de l’Écriture sainte, Les Livres prophétiques, poétiques et sapientiaux, Les évangiles synoptiques et les Actes des Apôtres, Le mystère de Dieu à la lumière de l’art, Morale fondamentale.

À NAMUR
Deux nouvelles sessions sont organisées cette année :

  1. Dialogue œcuménique avec Mgr Guy Harpigny, évêque de Tournai. Du 3 au 4 mai de 9h30 à 12h30 et de 15h à 18h ; le 5 mai de 8h40 à 11h30 et de 14h30 à 16h30.
  2. Prévention des abus dans la relation pastorale animée par Karlijn Demasure, directrice du Centre de Protection des mineurs et personnes vulnérables de l’Université Saint-Paul à Ottawa (Canada). Les 26 et 27 octobre, de 9h30 à 12h30 et de 15h à 18h.

* Un tout nouveau cours d’Introduction à la dogmatique avec l’abbé Nicolas Baijot au 1er semestre. Les mercredis de 16h à 17h45.

* Un nouveau cours de Théologie mariale avec le recteur Joël Spronck au 1er semestre. Les mardis 8, 15, 22, 29 nov. ; 6, 13 déc. de 16h à 17h45.

* La suite et fin de la trilogie Histoire de l’Église : XVIe – XXIe siècles avec le chanoine Éric de Beukelaer, au 1er semestre. Les lundis de 19h à 21h.

À découvrir encore dans le guide : un vaste choix de cours de liturgie avec : une Introduction à la liturgie et aux sacrements, L’initiation chrétienne, Le sacrement du mariage, Le sacrement du pardon, Le sacrement de l’onction du malade, La célébration chrétienne des funérailles. Et trois petits modules de spiritualité : spiritualité ignatienne, carmélitaine et salésienne, etc.

À ROCHEFORT
Un nouveau professeur donne le cours Sauvés en Jésus-Christ, mais de quoi ? Il s’agit de Luiz Martinez Saavedra qui revisite le concept clef de la foi chrétienne, le salut. Les samedis 4, 18 février et 4, 11 et 18 mars, 1, 22 et 29 avril de 14h à 16h.

À découvrir toujours dans le guide : De Jean à Paul : des signes et des mots pour vivre la foi de l’évangile, Introduction à l’Église : Église, qui es-tu ? et Les sacrements de l’initiation chrétienne.

Pour vous inscrire, rien de plus simple. Remplissez le formulaire en ligne en cliquant sur inscrivez vous ! Nous vous recontactons. Pour compléter ce guide, le petit livret des formations humaines et chrétiennes est aussi disponible. Notre agenda en ligne vous rappelle tout cela !

Bel été à tous et au plaisir de vous retrouver parmi nous dès septembre !

Christine Gosselin,
Responsable de l’Institut Diocésain de Formation (IDF)

Télécharger le guide